Journal des Alternatives Alternatives - Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde Page d'accueil du Journal des Alternatives

Partenaires

Assemblée préparatoire du Forum social des peuples

UNE « LUTTE PAR LE BAS » CONTRE HARPER ET LA DROITE

Roger RASHI, 5 juin 2013

Pendant longtemps Stephen Harper fut l’homme téflon de la politique canadienne. Aucun des coups tordus et scandales affligeants sont gouvernement ou parti ne semblait lui coller à la peau. Mais là finalement son image se fissure. Le scandale des remboursements de dépenses illégitimes à des sénateurs conservateurs, dont le sénateur Mike Duffy grand spécialiste de la collecte de dons au Parti Conservateur, le rattrape. Un sondage publié le 1er juin dernier révèle que seul un canadien sur 10 semble croire le premier ministre quand il plaide ignorance de ces pratiques illégales. (1)

Les mouvements autochtones préparent un « été de la souveraineté »

Au même moment se confirme la volonté des communautés autochtones de lancer un été de mobilisation qui protestera contre les projets d’exploitation de ressources naturelles et de construction d’oléoducs à travers le pays. (2) Déjà le gouvernement de la Colombie-Britannique a réaffirmé son opposition au projet de pipeline Northern Gateway. En outre, Clayton Thomas-Muller, porte-parole de l’ « été de la souveraineté » lancé par les mouvements autochtones Idle No More et Defenders of the Land , affirme que l’opposition se concentrera sur le projet de la société Enbridge d’inverser l’oléoduc ligne 9. Ainsi trois projets de transport du pétrole « sale » extrait des sables bitumineux albertains (Keystone XL, Northern Gateway et Ligne 9), tous des projets énergiquement appuyés par le gouvernement Harper, sont présentement bloqués ou contestés par une vaste coalition faite de groupes autochtones et de sympathisants écologistes et progressistes.


Rencontre à Edmonton du Forum social des peuples

C’est dans ce contexte bien chargé que se tiendra à Edmonton le 2 et 3 juillet prochain la deuxième assemblée préparatoire du Forum social des peuples. Aux délégués venant d’un peu partout au Canada, s’ajouteront Clayton Thomas-Muller et des représentants d’Idle No More, ainsi que des syndicalistes du Québec, de l’Ontario et de l’Ouest, sans oublier la présence de militants du Printemps érable québécois comme Gabriel Nadeau-Dubois et d’autres issus des luttes anti-racistes de Toronto ou des mouvements populaires contre le chômage dans la région des Maritimes. Car l’objectif de ce processus lancé à l’automne 2011 et d’aboutir à une convergence des luttes populaires contre la droite et les politiques néolibérales au Canada. Une convergence basée sur le respect mutuel et l’appui aux revendications des peuples autochtones et des mouvements sociaux du Québec et du Canada.

Cette assemblée générale déterminera la date le lieu et les thèmes du Forum social qui devrait se tenir à la fin de l’été 2014. Sans être le lieu exclusif de la convergence des luttes, ni l’aboutissement de la lutte, ce Forum sera néanmoins l’un des moments clés de cette vaste prise de conscience que l’unité fait la force et que la seule façon de combattre Harper et ses politiques droitières et par une « lutte par le bas ». En d’autre termes par une lutte mobilisant les fameux 99% qui subissent la crise économique et les dégâts écologiques et sociaux d’un système qui défend si bien les intérêts du 1% de privilégiés si chers à Stephen Harper

Blogues

+