Journal des Alternatives Alternatives - Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde Page d'accueil du Journal des Alternatives

Partenaires

Des espaces pour nos idées

Claudia Vergnolle, 1er mai 2013

En partant pour le Forum social mondial (FSM) à Tunis, je souhaitais participer à la création d’un monde meilleur. Cependant, je ne savais pas quelle cause choisir, ni sur quel front me battre. Il faut dire que les occasions sont nombreuses et les causes toutes aussi nobles les unes que les autres. Je redoutais que ma participation au Forum n’alimente mon indécision en raison de la multitude de causes présentées lors des ateliers. Finalement, participer au FSM m’a permis de trouver le problème auquel je veux m’attaquer afin de contribuer à un monde différent : je pense que nous avons besoin de modifier notre conception de l’espace public et des relations entres humains. Je crois qu’un monde où les personnes auraient des espaces libres disponibles pour échanger constitue la base d’un monde meilleur.

Cette idée s’est développée progressivement lors du forum et elle m’est apparue plus clairement lors de la soirée de debriefing de notre délégation. Parmi tous les témoignages, il est ressorti que les participants ont beaucoup apprécié les conversations qui ont eu lieu dans l’espace du forum, parallèlement aux ateliers. Il me semble que l’un des aspects les plus important du forum, c’est qu’il offre l’opportunité aux personnes d’échanger dans un contexte libre de toutes oppressions. C’est en échangeant et en étant ouverts que les personnes peuvent arriver à construire un monde meilleur pour l’ensemble de la population. Ainsi, il s’agirait d’importer le concept du Forum dans plusieurs villes à travers le monde et ce, sur une base régulière.

Nos villes sont conçues de manière peu accueillante. Les espaces publics sont pensés pour la circulation et non pour faciliter les conversations entre personnes. Il suffit de regarder l’espace qu’occupe la publicité dans une ville – Time Square à New-York en est l’exemple parfait. J’aimerais m’atteler à changer ces manières de faire. Ne serait-ce qu’à travers la levée de fonds à laquelle j’ai participé pour le forum, nous avons mis en place un espace d’échange de vêtements. Nous avons invité les passants à y prendre part. Cette idée a enchanté plusieurs participants qui ont trouvé intéressant de participer à une activité concrète et alternative qui permettait de donner une deuxième vie aux vêtements. Ainsi je pense qu’une activité mise en place à petite échelle à Montréal pourrait progressivement évoluer et donner place à la création d’un espace politique public et amusant sur une base régulière.

Plus concrètement, à Montréal, ce projet pourrait prendre la forme de rencontres bi-mensuelles, le dimanche après-midi au Mont-Royal. L’espace crée pourrait servir à rencontrer des gens, à s’y rendre entre voisins pour échanger des services, partager son savoir faire ou tout simplement relaxer. Pour moi, c’est le meilleur moyen de commencer à amorcer le changement, car la présence de ces espaces renforcera la confiance et la connaissance des autres et donc la volonté d’avancer dans une direction commune. Contrairement au Forum qui est majoritairement composé des personnes à sensibilité sociale prononcée, je pense que cet espace devrait être le plus inclusif possible et ouvert à tous, et ce peu importe les idéaux politiques.

Au final qu’y a-t-il de plus politique que de s’asseoir un après-midi avec ses voisins et de discuter des manières d’améliorer la vie dans notre quartier ?