Journal des Alternatives Alternatives - Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde Page d'accueil du Journal des Alternatives

Partenaires

Teach-in anticapitaliste : SOYONS LA CRISE DU CAPITALISME !

24 novembre 2012 à 9:00

www.facebook.com/events/431369446922586/

Le samedi 24 novembre 2012
7e étage du Pavillon Hall de l’Université Concordia
1455 de Maisonneuve O. (métro Guy-Concordia)

- 9h à 10h : Accueil et déjeuner
- 10h à 19h : Ateliers avec lunch de 14h à 15h
- Toute la journée : foire d’éducation populaire avec des ressources anticapitalistes

Déjeuner, dîner et collations gratuits. Garderie. Traduction FR-EN-ESP. Accessible aux chaises roulantes.

Une journée entière d’ateliers d’introduction sur l’histoire et la réalité actuelle du capitalisme et des luttes contre le capitalisme, au Québec et dans le monde. Ce Ce teach-in, le premier de ce que nous aimerions voir devenir une série, est organisé dans le cadre des assemblées anticapitalistes mensuelles de Montréal. Il est ouvert à toute personne qui voudrait en savoir plus sur l’approche anticapitaliste et s’impliquer dans le mouvement.

À la fois basée sur l’auto-formation et portée vers l’action commune, le teach-in sera également l’occasion de lancer une banque d’ateliers anticapitalistes, outil décentralisé d’éducation populaire et accessible en ligne. http://ateliersanticapitalistes.wordpress.com/

::::HORAIRE::: :

- 9h à 10h : Accueil, déjeuner, kiosques d’information

- 10h et 12h : Ateliers sur l’histoire du capitalisme et des luttes anticapitalistes
Anticapitalisme 101 (FR) :

Gui M. Legault, Pat Courchesne-Duchesne et Nique Bureau-Blouin de la CLAC

Revue historique et théorique des différents modes de production, avec un examen approfondi du capitalisme et des formes de résistance au fil de l’histoire. De la préhistoire à l’Organisation mondiale du la Commerce, en passant par les origines de l’exploitation, du patriarcat, de l’esclavagisme, de l’État et de l’impérialisme, nous tenterons de synthétiser particulièrement les mécanismes de l’économie capitaliste de la révolution industrielle au néolibéralisme. Nous constatons que tout au long de l’histoire, il n’y a pas d’exploitation sans résistance ...

Prisons, armée et lois spéciales : le poing invisible du capitalisme (EN)
Présenté par la Commission populaire

Une introduction au rôle de l’État libéral dans le soutien du "libre marché", avec des exemples concrets dans l’histoire du Québec et du Canada : l’ouverture des marchés et l’accès aux ressources de l’extérieur grâce aux occupations militaires ; les prisons, les lois et les frontières pour le contrôle quotidien des travailleurs et travailleuses et l’accès aux ressources naturelles ; et, quand cela est nécessaire, la "sécurité nationale" et les "lois spéciales" pour réprimer les mouvements sociaux et créer ’l’ennemi intérieur’.

Anarchisme et anticolonialisme (FR)
Présenté par Christian et autres

Un atelier multimédia et discussion collective sur les relations établies et à établir entre l’anarchisme et la résistance autochtone. Quelles sont nos affinités et quels sont nos objectifs communs ? Comment penser l’anarchisme en ces territoires occupés ? Quels sont les liens entre l’anarchisme et la décolonisation ? Voilà certaines questions auxquelles cet atelier tentera de répondre.

Christian est un anarchiste actif depuis plusieurs années. Il est aussi chercheur et journaliste indépendant. Il collabore à la Coop média (mediacoop.ca) ainsi qu’à CKUT et est un membre actif du Collectif de solidarité anticoloniale.

- 12h à 14h : Ateliers sur l’histoire du capitalisme et des luttes anticapitalistes (suite)
Du soulèvement zapatiste à Occupy Wall Street : les mouvements pour la justice mondiale en Amérique du Nord

Présenté et animé par Jaggi Singh & Nandita Sharma.

Cette présentation et discussion portera sur la plus récente génération de mouvements de résistance contre le capitalisme néolibéral en Amérique du Nord (1994 à 2013). Nous explorerons les stratégies utilisées pour articuler une opposition anti-impérialiste, anticapitaliste et antiraciste claire à l’exploitation et aux oppressions structurelles. Nous soulignerons l’émergence de discours d’opposition clairs, qui font référence au capitalisme et à l’anticapitalisme, au colonialisme et à la décolonisation, à l’apartheid mondial, ainsi qu’au mode d’organisation horizontal et à l’action directe. Nous tenterons de situer et de mettre en contexte les mouvements d’opposition actuels - contre l’austérité, la dernière grève étudiante, les changements climatiques et les mouvements « occupy » - parmi les précédents efforts de résistance à Montréal, au Québec et en Amérique du nord.

Jaggi Singh est membre de la CLAC, de Personne n’est illégale Montréal et de Solidarité sans frontières. Nandita Sharma est une chercheuse militante dont la recherche est façonnée par les mouvements sociaux auxquels elle participe, comme le réseau No Borders et les luttes pour les biens communs.

Assurance-chômage ou assurance-exploitation ? (FR)
Présenté par Jacques Beaudoin, Mouvement Action-Chômage de Montréal

Le régime canadien d’assurance-chômage a été créé en 1940 en réponse à la crise et aux grandes luttes du mouvement des chômeurs. Répondant aux exigences de la globalisation et de la réorganisation du capital, l’État canadien a procédé au démantèlement du régime au cours des années 1990, infligeant une défaite historique au mouvement ouvrier. Quel sera l’impact des récentes annonces du gouvernement Harper, qui s’en prend à ce qui restait d’un régime autrefois universel ?

Double déplacement forcé : la communauté mexicaine au Québec (EN/SP)
Présenté par les Mexican@s unis pour la regularisation

À cause de politiques économiques comme l’ALENA , militaires et de sécurité (PSP, Plan Mexico) des milliers de Mexicains sont obligés d’abandonner leurs terres et deviennent une main d’oeuvre urbaine docile et vulnérable, soit au Mexique, aux États Unis ou au Canada.

- 14h à 15h : Lunch

- 15h à 17h : Comprendre et lutter contre le capitalisme actuel
Gentrification, qu’est-ce que c’est ? Anti-Gentrification : astuces pour contrer les promoteurs immobiliers. (FR)

Présenté par Marcel Sévigny et Marco Silvestro, La Pointe libertaire

Il y a deux volets à cet atelier. Le premier vise à répondre à la question : Qu’est-ce que l’embourgeoisement (gentrification), qui sont ses acteurs et quelles sont ses dynamiques ? On verra que le phénomène, provoqué par la spéculation et la recherche du profit, accompagne le développement des grandes villes un peu partout dans le monde. La gentrification a des effets sur les populations existantes, le type de logement disponible, la culture de la consommation et aussi sur l’imposition d’une idéologie du chacun-pour-soi. Le second volet développe une stratégie pour contrer ce phénomène, soit l’articulation d’une dynamique d’opposition aux projets capitalistes et d’élaboration de projets alternatifs. On utilisera notamment l’exemple du Centre social autogéré.

Anticapitalisme et appui aux droits des travailleuses et travailleurs du sexe (EN/FR)
Présenté par Robyn and Anna Aude de Stella

Nous discuterons de l’importance de supporter l’autonomie et les luttes pour l’autodétermination et l’émancipation face à la violence des travailleuses et travailleurs du sexe, ainsi que la décriminalisation de nos vies et de notre travail. Cet atelier sera présenté selon un cadre de solidarité anticapitaliste avec les personnes directement affectées et aussi dans une perspective de solidarité anticapitaliste avec les luttes des travailleuses et travailleurs. Nous parlerons des torts causés volontairement ou involontairement par ce qui est souvent appelé "abolitionnisme" et qui, sous le couvert du féminisme ou d’autres justifications, cherche à "abolir" entièrement le marché du sexe, en présentant les points de vue de plusieurs travailleuses et travailleurs du sexe de Montréal, du Canada et d’ailleurs dans le monde. Cet atelier sera intéressant pour plusieurs dans le mouvement anticapitaliste, alors que la question de l’appui aux luttes des travailleuses et travailleurs du sexe pour leurs droits, en opposition à la vision du féminisme radical ou du féminisme abolitionniste, est un important débat pour le mouvement anticapitaliste montréalais. Aussi, alors que plusieurs lois criminelles sont contestées à la cour fédérale et à la cour de la Colombie-britannique par des travailleuses du sexe, le sujet de cet atelier peut intéresser toutes les personnes qui veulent se tenir au courant des questions liées à la justice sociale.

Comprendre et lutter contre l’austérité et la crise à Montréal (EN)
Présenté par Mostafa Henaway, Centre des travailleurs et travailleuses immigrants

Une discussion sur la nature changeante du capitalisme et les impacts de la crise économique, ici, à Montréal, incluant l’augmentation, depuis les trente dernières années, de l’embauche de travailleurs et travailleuses précaires, surtout parmi la main d’oeuvre immigrante. Ces mesures ont perfectionné le "travailleur néolibéral", grâce au nivellement par le bas, détruisant les gains acquis par le passé par les luttes des travailleurs et travailleuses et contribuant à la crise que nous subissons aujourd’hui. Cet atelier dressera un portrait de l’expérience du Centre des travailleurs et travailleuses immigrants, qui travaille avec les travailleurs et travailleuses des agences de placement, les travailleurs et travailleuses saisonnierEs étrangerEs et les travailleurs et travailleuses sans papiers, de l’industrie du textile à Montréal, de la transformation des aliments et d’autres secteurs de services essentiels. L’atelier présentera le point de vue qu’il est nécessaire de ne pas voir l’austérité et la crise seulement comme des attaques contre l’éducation publique et les services, mais faisant partie d’une lutte plus large, dont la lutte pour la justice pour les immigrantEs et contre le Plan nord. La seule façon dont le capital compte se sortir de cette crise qui s’aggrave est de revenir à des stratégies utilisées aux débuts de l’État canadien : le vol de terre et une main d’oeuvre immigrante précaire.

Mostafa Henaway est organisateur communautaire au Centre des travailleurs et travailleuses immigrants.

- 17h à 19h : Comprendre et lutter contre le capitalisme actuel au Québec (suite)
PLAN NORD, PLAN SUD : colonialisme et résistances d’ici et d’ailleurs (FR)

Présenté par le PASC et le Collectif de solidarité anticoloniale

Le Plan nord est une entreprise d’occupation du territoire pour l’extraction des ressources minières, tout comme le sont de nombreux projets conduits par les industries minières et énergétiques un peu partout autour du globe. De ces nombreux projets spécifiques se détache une constante, la dépossession des populations locales et leur inscription forcée dans la logique du développement industriel. Les premières populations touchées sont celles qui vivent du contact à leur territoire. En Colombie les populations autochtones et métisses sont dépossédées par les minières canadiennes, qui créent un état de guerre civile. Avec la complicité de l’ACDI, les compagnies créent un conflit social et des stratégies d’acceptabilité de leurs projets destructeurs. Ici, les populations sont Innues, Naskapis, Atikamekw, Cree, Anishnawbe. elles sont Inuits. Elles sont marginalisées par l’État et les compagnies d’exploitation des ressources, comme Hydro-Québec. Puis ce sont les couches défavorisées des populations de colonisateurs-trices qui écopent : mères seules, aînées, familles, etc. Comment la colonisation du territoire crée-t-elle la pauvreté et la marginalisation des populations ? Quelles sont les oppressions qu’engendre cette guerre sociale pour les ressources ? Surtout, comment les populations résistent-elles et comment tentent-elles de protéger leur autodétermination ? Quelles formes de solidarité pouvons nous adopter pour les appuyer ?

Autodéfense juridique contre la criminalisation (FR)
Présenté par le Comité de soutien et autodéfense juridique de la CLAC

Un atelier de base pour comprendre les procédures judiciaires, de la contestation d’une contravention au procès pour des accusations criminelles, dans le but de se défendre soi-même en cour ou pour pouvoir s’impliquer dans un procès avec avocatE.

Soutien technique anarchiste pour tout le monde (EN)
Présenté par Anarchistes pour des Technologies Solidaires

Les ordinateurs et autres technologies que nous utilisons quotidiennement nous sont utiles, mais ils créent aussi de nouveaux moyens de surveillance pour les États et les entreprises, pour mieux nous contrôler. Cet atelier inclura une discussion critique sur le rôle de la technologie dans notre société, ainsi que des informations pratiques pour pouvoir utiliser des technologies solidaires contre le pouvoir autoritaire du capitalisme. Si vous voulez commencer à utiliser certains de ces outils, amenez votre ordinateur. Il sera aussi peut-être possible pour vous de travailler avec certains téléphones intelligents. Vous pouvez participer même si vous n’avez pas de connaissances en informatique, tout le monde est bienvenu !


Vous désirez donner un coup de main ? Vous désirez soumettre du matériel d’éducation populaire anticapitaliste pour le teach-in ou bien soumettre un atelier à notre base de données ? Écrivez-nous au : banqueateliers@gmail.com.

Comité teach-in de la CLAC (Convergence des luttes anticapitalistes)
http://clac-montreal.net

Co-parrainé par le GRIP à Concordia, www.qpirgconcordia.org, and QPIRG McGill, www.qpirgmcgill.org

Agenda

« novembre 2012 »
lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30