Journal des Alternatives Alternatives - Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde Page d'accueil du Journal des Alternatives

Partenaires

Pour mettre fin à l’impunité de l’État d’Israël

Ronald Cameron, 10 juillet 2012

Appel en appui au Tribunal Russel sur la Palestine

Le Tribunal Russell sur la Palestine complètera sa quatrième et dernière session en octobre 2012 à New York. Les travaux de ce tribunal international visent à faire pression sur les Nations unies et ses États membres afin qu’ils prennent des mesures pour mettre fin à l’impunité de l’État d’Israël et « pour aboutir à un règlement juste et durable de ce conflit ». La session américaine se concentrera sur le rôle des États-Unis et des Nations Unies dans le déni du droit du people palestinien à l’auto-détermination.

Parmi celles et ceux qui ont déjà confirmé leur participation, on retrouve notamment Susan Akram, Phyllis Bennis, George Bisharat, Diana Buttu, Noam Chomsky, Saleh Hamayel, Katie Gallagher, Joseph Galtung, Gus Massiah, Russell Means et Ilan Pappe. Le jury de cette session comprend notamment Angela Davis, John Dugard, Stephane Hessel, Ronnie Kasrils, Mairead Maguire, Michael Mansfield, Cynthia McKinney, Alice Walker et le juge Martin Pallin.

Ce tribunal sur la Palestine a été mis sur pied en 2009 alors qu’il tenait une première audience à Barcelone qui a porté sur la complicité de la Communauté européenne avec la politique israélienne. La deuxième session en novembre 2011 à Londres a traité de la responsabilité des entreprises et de la complicité de corporations internationales. La troisième, celle de Cape Town en Afrique du Sud en novembre 2011, a cherché à répondre à la question : Les pratiques d’Israël envers le peuple palestinien violent-elles l’interdiction internationale de l’apartheid ?

Les origines du Tribunal Russel remonte à la guerre au Vietnam

Le Tribunal Russel est un tribunal d’opinion créé pour agir face aux injustices et aux violations du droit international. Le premier tribunal fut mis sur pied à la suite de la publication par le philosophe britannique Bertrand Russel d’un livre intitulé « War Crimes in Vietnam ». Lors de l’annonce de sa création, en août 1966, la mise en route des travaux se heurte à l’opposition du Charles de Gaulle. Ils sont finalement entrepris en mai 1967 à Stockholm, en l’absence de Russell âgé de 94 ans, sous la direction de Jean-Paul Sartre. D’autres pays, l’Australie et le Japon sont également pointés du doigt pour leur complicité. Un tribunal Russel a aussi été mis sur pied sur le cas du Congo et a inspiré d’autres tribunaux dont celui sur l’Irak.

En ce qui concerne la Palestine, l’action du tribunal est fondé sur l’absence de suites réservées à l’avis de la Cour Internationale de Justice (CIJ) du 9 juillet 2004 concernant l’édification par Israël d’un mur en Territoire palestinien occupé, les résolutions pertinentes de l’ONU et à la suite de l’agression israélienne contre Gaza en décembre 2008.

Une campagne internationale d’appui

Des comités se sont constitués dans différents pays pour promouvoir et soutenir cette initiative citoyenne en faveur des droits du peuple palestinien. Alternatives appelle toutes celles et tous ceux qui se solidarisent avec la lutte du peuple palestinien à contribuer à cette importante initiative internationale qui participe à accroître la pression politique sur Israël.


Voir en ligne : Pour soutenir (en anglais)


<a class="addthis_button_preferred_1"><a class="addthis_button_preferred_2"><a class="addthis_button_preferred_3"><a class="addthis_button_preferred_4"><a class="addthis_button_compact"><a class="addthis_counter addthis_bubble_style">

Blogues

+