Journal des Alternatives Alternatives - Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde Page d'accueil du Journal des Alternatives

Partenaires

SOMMET DU G8 À DEAUVILLE : FAITES ENTENDRE VOTRE VOIX !

26 mai 2011

Pour la première fois de l’histoire, les leaders du G8 se réunissent cette semaine en France afin de discuter du rôle d’Internet et des technologies de l’information dans la société et l’économie actuels. Ce sommet, lancé hier à Paris, réunis des grands noms du monde des médias tels que le président exécutif de Google Inc., le président et directeur général de News Corp. et le fondateur de Facebook.

Les discussions préliminaires menées hier et aujourd’hui ont abordé des sujets comme la régulation du contenu sur le web, les droits d’auteur, la cyber-criminalité, l’avenir d’Internet et les manières de soutenir la croissance et l’innovation. Elles devront se poursuivre demain et vendredi à Deauville.

Alors que les mots de liberté, d’ouverture, de création, d’entreprise auraient dû articuler le discours d’ouverture de Sarkozy, ils étaient grandement absents. Autre grande absente, la société civile. En effet, elle n’a tout simplement pas été invitée aux discussions préliminaires du G8. Comme le souligne le collectif Access Now, un mouvement global pour la liberté digitale, « il est inquiétant de voir que le gouvernement français, hôte du Sommet, a tout simplement fermé la porte à la société civile et aux intérêts des utilisateurs du cyberespace comme nous. ».
Ainsi, les décision prises demain et vendredi par les dirigeants du G8 seront faites à la lumière de conseils offerts par les grands dirigeants de corporations qui, pour certains, ont payé plus de 100 000 $ pour avoir un siège autour de la table. À moins que nous élevions nos voix, les décisions prises au Sommet du G8 demain à Deauville seront faites en fonction des intérêts des grandes compagnies et non ceux de la société civile.

Le mouvement Access Now invite donc la population à signer dès maintenant sa pétition afin de presser les leaders du G8 à adopter des politiques Internet plus sensibles aux intérêts des citoyens. Il demande au Président Sarkozy et aux autres leaders du G8 l’élargissement de l’accès à Internet pour tous, la lutte contre la censure et la surveillance numérique et la défense des principes de neutralité du cyberespace. La pétition sera présentée lundi prochain à Paris lors de la conférence de presse.

Signez la pétition en ligne : https://www.accessnow.org/page/s/G8-Protect-the-Net