Journal des Alternatives Alternatives - Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde Page d'accueil du Journal des Alternatives

Partenaires

Amphithéâtre de Québec : pour Québec solidaire Taschereau, le projet de loi privée, une atteinte à la démocratie !

18 mai 2011

C’est avec surprise et déception que Serge Roy, candidat de Québec solidaire dans la circonscription de Taschereau en 2008, a pris connaissance de l’annonce du dépôt d’un projet de loi privé pour empêcher des citoyens et des citoyennes de contester la légalité de l’entente intervenue entre la Ville de Québec et Quebecor pour la gestion du futur amphithéâtre.

« Cette manière de faire est totalement inacceptable. C’est clairement une atteinte à la démocratie et à la liberté d’expression. Un remède qui jette plus de doute qu’autre chose sur la qualité de l’entente intervenue entre Quebecor et la Ville. C’est peut—être là le pire moyen de valoriser et protéger cette entente. »

Serge Roy, appuyé par le comité de coordination de Québec solidaire Taschereau, s’interroge sur les motivations de la députée du Parti Québécois, Agnès Maltais à soutenir une telle initiative. « Est—ce dans le but de plaire à monsieur Péladeau ou aux dirigeants de la Ligue nationale de hockey et de les rassurer au cas ou ils craindraient d’éventuelles poursuites » s’interroge Serge Roy de Québec solidaire Taschereau. « Si leurs investissements et leurs décisions devaient être compromis parce que des citoyens veulent s’assurer de la légalité et de la transparence des engagements pris par leurs élus avec l’argent public, alors il y a des questions à se poser sur la valeur et le sérieux de leurs projets », d’ajouter Serge Roy.

Québec solidaire Taschereau craint qu’une telle pratique soit de plus en plus envisagée par d’autres politiciens pour bâillonner les citoyennes et citoyens qui s’opposent à des projets qui leur semblent inacceptables. Le principe même du recours à une loi privée pour protéger des intérêts privés est inacceptable et contraire aux valeurs de Québec solidaire.

Les gens de Québec devraient y penser à deux fois avant de laisser aller les élus dans cette direction. Nous invitons donc la population à faire connaître ses doutes, voire son opposition, sur de tels procédés en communiquant avec leurs éluEs. Les lois d’exception nous rapprochent de l’autocratie et de la négation de la liberté. « Je ne peux croire que toutes les personnes qui appuient le projet d’amphithéâtre l’appuient à n’importe quelle condition comme nous invitent à le faire le maire de Québec et la députée Agnès Maltais » a conclu Serge Roy.


Voir en ligne : Presse-toi à gauche !