FESTIVAL VICTOR JARA 2004

« Pour le droit de vivre en Paix »

9 octobre 2004

MONTRÉAL, le 24 sept. - Le Festival Victor Jara « Pour le droit de vivre en Paix » est à sa deuxième édition en rendant hommage à l’homme, auteur-compositeur-interprète chilien torturé et assassiné par les militaires du Général Pinochet lors du coup d’état du 11 septembre 1973.

www.festivalvictorjara.ca

Appuyé par les Artistes pour la Paix et par l’Association des chiliens du Québec, ce festival se veut un hommage à l’artiste militant, à l’homme de la rue, à l’homme du peuple et à l’homme de théâtre qu’était Victor Jara. Un hommage enfin à tous les citoyens et citoyennes qui demandent et exigent le droit de vivre dans un monde sans injustices,
sans impunité, sans ingérence et sans pauvreté. Un monde où « le droit de vivre en paix » sera un droit élémentaire inviolable et propre à tous les êtres humains de la planète tel que chanté par Victor Jara dans sa chanson « Por el derecho de vivir en Paz », écrite afin de dénoncer les crimes contre l’humanité commis par les États-Unis lors
de la Guerre au Vietnam.

Cinq jours de festival, le 4,5,6,7 et 9 octobre 2004, à partir de 18 h 00 à la salle de la Station C, 1450, Ste-Catherine Est, Montréal, métro Beaudry. Le lundi 4 octobre sera la journée d’ouverture et de lancement du festival avec entre autre Alejandro Venegas du groupe Intakto. Mardi 05 octobre suivra avec le débat social : Vénézuela et la révolution bolivarienne avec les panelistes Jooned Khan, journaliste de la Presse et Alberto Rabilotta, journaliste latino-américain. Mercredi 06 octobre nous présentera la nuit nérudienne, hommage à l’oeuvre de Pablo Neruda, poète et prix Nobel de litérature. Jeudi 07 octobre et la soirée autochtone « Canto Coatlicue » avec des groupes locaux représentant la culture des premiers peuples de l’Amérique.

Finalement, samedi 09 octobre avec la soirée de clôture « concert contre l’impunité » qui nous fera entendre et danser avec les rythmes pop-rock-reggae latino de La Sonora Calavera, la Brownz Family, la salsa du groupe Bomba et pour finir avec « tout le monde » le world-beat reggae-arabica-rai du populaire groupe montréalais-magrebin Syncop. Coût du billet à 10.00 dollars.

Ces cinq journées de festival sont aussi une présentation artistique multidisciplinaire, EXPO-ART, où la poésie, la photographie, la peinture, le documentaire, le chant, le muralisme, les musiques du monde et le théâtre de rue, seront à l’honneur, tels que conçus par les artistes, exprimant leur droit de vivre en paix.

- 30-


Source : Richard Jara
Comité média
richard@festivalvictorjara.ca
www.festivalvictorjara.ca
info ligne : 514-301-2876

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca